CoLLaBoRaTiOn :: SeXXXdoLL !

trio

Ça faisait un moment qu’il en était question, que ça traînait, faute de temps, mauvaise configuration (procrastination ?)… Puis un jour, un, deux, trois textos : « Eh copine, je vois que tu fais plein de trucs, ça me motive grave ! ça te dirait pas que je me ramène et on tente de produire un truc ensemble, comme une résidence ?! – Mais carrément ! Et attends, tu te rappelles de cette vague idée de reprendre le design de la poupée que j’avais dessinée pour en faire une en vrai ??! Et si on faisait ça ?? – Banco !!! »

C’est ainsi que commence la fabuleuse collaboration de Suzelle Yanguissa et Aude Carbone, respectivement modéliste – couturière et dessinatrice sérigraphe, autour de ce projet à la fois parti d’un fou rire et pourtant abordé avec tout le sérieux nécessaire à la réalisation technique d’une cinquantaine de poupées, pardon, de sexdolls ! d’environ 40cm de haut, imprimées en deux couleurs sur coton de luxe, dont certains modèles seront même brodés (oui !) par les doigts gracieux de dame couture…

Que du bonheur  !
Les filles sont en cours de réalisation, en attendant de nouvelles infos, voici quelques photos :

Zinefest #4 – Bordeaux – du 5 au 9/07

18814980_1534123693305314_716663248215617224_o

L’excellent festival de micro-édition et du fanzine mis en oeuvre par la très accueillante équipe de Disparate s’adoube d’une 4eme édition qui, à en croire la liste des participants, plus d’une cinquantaine, s’annonce comme le festival-salon de l’été (dans l’hexagone en tout cas) à ne pas louper.
Se déroulant sur une période courageuse ET téméraire, c’est à dire mi-juillet, cette rencontre met déjà les points sur les « i » et la barre au « t » de « originalité ».
Et on en attend pas moins in-situ.
> Zinefest là
> Zinefest ici
Du 05 au 09 juillet 2017
Marché des Douves, Bordeaux

The brillant fanzine and micro-edition festival organized by the very welcoming team of Disparate comes back for a 4th edition which, believing the guest list, more than fifty participants, promises to be the festival-fair where to go this summer (in France at least) and not to miss.
Taking place during a courageous AND reckless time, I mean the middle of July, this meeting already crosses the T’s and dots the I’s of « originality ».
And we are expecting nothing less on the site.
> Zinefest here
> Zinefest there
From the 5th to the 9th of July, 2017
Marché des Douves, Bordeaux (FR)

CRACK ! Fumetti Dirompenti :: 22 au 25/06/17

18953130_1590583860982837_7933616184415176723_o

Tous les chemins mènent à Rome.
Ou presque.
En tout cas cette fois-ci c’est le cas, et on y va avec entrain pour un long week-end de folies graphiques, auto-produites, indépendantes, alternatives et sans concession (on l’espère !) puisque le CRACK ! c’est (je cite – enfin, je traduis : ) « le festival de la bande dessiné et de l’art imprimé le plus important de la planète Terre ! » (dixit le texte de présentation du festival)
… ça donne envie d’aller y faire un tour nan ?

Quoi qu’il en soit, EpOx et BoTOx y va, et ajoutera son grain de sel (et de vinaigre) à tous les autres îlots de la micro-édition qui auront bien voulu se fédérer à cette occasion pour un nouveau bukkake de couleurs vives !

Mais quelle emphase, redescendons un peu sur cette fameuse planète Terre avec des renseignements d’ordre pragmatiques :

CRACK ! :: 22, 23, 24 et 25 juin 2017 ::
> CRACK ! clic
Forte Prenestino, 187 via Federico Delpino, 00100 Rome (ITALIE)

Bon voyage !

 

…:: RoUgE BrUiT ::…

« Rouge Bruit », premier ouvrage collectif des éditions EpOx et BoTOx, et premier volume de la collection Spectrôm.
Livre 36 pages + couverture à rabat, dos carré cousu collé, reliure faite main, 15×20cm.
Entièrement sérigraphié (pages intérieures et couverture : 2 couleurs recto / verso) sur papier blanc Fedrigoni 135 gr (pages intérieures) et papier rouge Fedrigoni Sirio Lampone 290gr (couverture).
150 exemplaires numérotés.
Édition EpOx et BoTOx, mai 2017.
commander

36 artistes ont répondu à la thématique du même nom -Rouge Bruit- par la production d’un visuel accompagné d’une ou deux lignes de texte, comme une légende.
A la manière d’un cadavre exquis, les images ont été associées dans le livre en fonction de ces bouts de phrase, afin de créer une histoire surréaliste.
L’exposition présentera l’intégralité des participations graphiques à l’ouvrage.

Participants : Simon Fusté de Bona (FR) – Bernardino Duccio Costantino (IT) – Andreas Marchal (FR) – Nours Maloso (FR) – Albert Foolmoon (FR) – Scott Dessert (FR/EN) – Monchoco (FR) – Julien Gardon (FR) – Darkam (IT/DE) – A4 Putevie (FR) – theo vonwood (FR) – Brumes & Le Gueux (FR) – Soya (ES/FR) – Janta Island (DE) – Audrey Faury (FR) – Pakito Bolino (FR/JP) – Ben Sanair (FR) – Paul Cayet (FR) – Bill Noir (FR) – Carles G.O’D. (ES) – Nicomix (FR) – Le Duc Bastard (FR) – Sam Szymanski (FR) – Pierre Jarriges (FR) – Andrea Rausch (DE) – Piet du Congo (BE) – ZZT’off (FR) – Aurex (FR) – Mehdi Beneitez (FR) – Walter Gross (US) – Herbot (FR) – Pierre Bolide (FR) – Antoine Duthoit (FR) – Jean-Jacques Tachdjian (FR) – Tommy Gun (IT) – Aude Carbone (FR)

***

Retour sur l’expo-vernissage au Sterput en 5 photos ! :

C’eSt MaiNtEnAnT, oU eN ToUt CaS BiEnTôT

Sortons les mains des poches, les corps des niches, et les esprits des ruches.
Début juin est sur le ton du dessin, du fanzine, de la sérigraphie, de la création, le tout en collectif ou en atelier, emballez c’est pesé.
Là.

Oui, oui, là : à deux occasions :

flyerCe week-end ! pour commencer, les 3 et 4 juin avec le Ouikend Zine #2 organisé à Albon d’Ardèche (salle des Anciennes écoles) par Prism Édition, et à l’issu duquel vous pourrez repartir avec votre fanzine dans lequel vous aurez bien évidemment laissé un peu d’encre, de colle, de papier, de ce que vous aurez trouvé d’assez fou à partager en 2D.

> Les infos ici.


500pxAFFICHE-POISSONS-2017Puis du 7 au 11 juin, l’association Les Itinerrances vous propose leur festival de cultures contemporaines « Les Itinerrances Des Poissons Rouges » au 33 chemin de Ronde à Valence. Un programme chantant, dansant, jouant, actant, projetant, performant et mangeant, bref : de quoi vous créer un sixième sens rien que pour en apprécier tout le contenu !
Au creux de cet événement, le jeudi 8 juin, les éditions EpOx et BoTOx seront présentes lors du marché nocturne qui se tiendra de 18h à 23h, et même qu’un atelier de sérigraphie improvisé s’y installera et imprimera sur place des… et bien, venez ! et vous verrez.

> Les infos là.

Microsaloon #3 – 20/05/17

500px-affiche-microsaloon3Décrire le mois de mai comme « chargé », serait définitivement un euphémisme.
Mais tout de même, prenons le temps.
Le temps de se rendre ce samedi à Grenoble, car il y fera beau, évidemment, nous sommes en mai.
Le temps de musarder dans les rues, et de s’attarder dans une en particulier : la rue Lakanal.
Pourquoi ?
Parce que dans cette grande rue se tiendra le Microsaloon, 3eme du nom.
SALOON DE LA (très) PETITE (et pourtant) ÉDITION…
…qu’ils disent.

Ils ? Rb et Gp de la librairie Les Modernes bien-sûr ! A rencontrer absolument aussi.
Ça tombe bien, ils sont dans la même rue et ce sont eux qui nous invitent joyeusement à vous donner une nouvelle occasion de vous frotter aux productions souterraines et impressions clandestines d’ateliers et d’artistes aux goûts raffinés et à la plume piquante.

Allez, hop !

Microsaloon – 20 mai 2017 – Grenoble, Rue Lakanal :
> Plus d’infos par là.

« Rouge Bruit » :: Première édition collective EpOx et BoTOx

Visuel-portfolio-RougeBruit

Ooooouuuuuuuuh… la rumeur se fait de plus en plus forte, car oui ! l’échéance approche, l’objet prend forme et le livre prend pli, maintenant qu’il a pris  l’encre.

« Rouge Bruit », premier ouvrage collectif des éditions EpOx et BoTOx, et premier volume de la collection Spectrôm, se coupe, se coud, se colle et fera sa sortie dans quelques jours à Bruxelles,
le 26 mai pour être exact, de 17h à 22h à la Galerie E² / Sterput

(Rue du pont-neuf, 4 – 1000 Bruxelles – Expo visible du 25 au 27 mai)
Vernissage, expo, concerts et volupté…

Plus d’infos :

> Sur le site de la galerie E²
> Sur l’événement FB

« Rouge Bruit » :
Du thème au titre, tome 1.
Un cadavre exquis, composition inattendue et improvisée de ses interprétations graphiques et textuelles.
Rouge Bruit est une histoire. Sortie d’un autre part.
Un fil rouge à suivre sans bruit.

36 artistes ont répondu à la thématique du même nom -Rouge Bruit- par la production d’un visuel accompagné d’une ou deux lignes de texte, comme une légende.
A la manière d’un cadavre exquis, les images ont été associées dans le livre en fonction de ces bouts de phrase, afin de créer une histoire surréaliste.
L’exposition présentera l’intégralité des participations graphiques à l’ouvrage.

Participants : Simon Fusté de Bona (FR) – Bernardino Duccio Constantino (IT) – Andreas Marchal (FR) – Nours Maloso (FR) – Albert Foolmoon (FR) – Scott Dessert (FR/EN) – Monchoco (FR) – Julien Gardon (FR) – Darkam (IT/DE) – A4 Putevie (FR) – theo vonwood (FR) – Brumes & Le Gueux (FR) – Soya (ES/FR) – Janta Island (DE) – Audrey Faury (FR) – Pakito Bolino (FR/JP) – Ben Sanair (FR) – Paul Cayet (FR) – Bill Noir (FR) – Carles G.O’D. (ES) – Nicomix (FR) – Le Duc Bastard (FR) – Sam Szymanski (FR) – Pierre Jarriges (FR) – Andrea Rausch (DE) – Piet du Congo (BE) – ZZT’off (FR) – Aurex (FR) – Mehdi Beneitez (FR) – Walter Gross (US) – Herbot (FR) – Pierre Bolide (FR) – Antoine Duthoit (FR) – Jean-Jacques Tachdjian (FR) – Tommy Gun (IT) – Aude Carbone (FR)

Petit Petit Salon #3 – 6, 7 et 8/05/17

Petit Petit Salon, Grand Grand Coeur.
Car c’est un événement à ne louper sous aucun prétexte. Outre l’accueil très chaleureux déjà reçu l’année passée et qui ne fera pas défaut cette année encore (ma main au feu), c’est également un salon qui a pris le parti d’instaurer un rapport neuf dans la triangulation éditeur/artiste – public – livre, en créant un espace de rencontre convivial où le temps peut être pris à la lecture et à la discussion, où l’artiste n’est pas « vendeur » et le public, « acheteur ».
Ainsi, si bien-sûr les ouvrages restent disponibles à la vente au bon goût du visiteur, le mercantilisme est mis à mal, et le « stand-mur » entre créateur et observateur est aboli au profit d’un lieu librairie où l’on peut s’arrêter, s’asseoir, feuilleter, échanger…
Ça donne envie non ?

D’autre part, EpOx et BoTOx proposera sur cet événement, et en grande première, des ateliers de sérigraphie en direct et sur textile, chaque jour, dans l’après-midi.
Ramenez vos fringues, fripes, patchs, haillons et guenilles ! Pour leur donner une neuvième et dernière vie !!!
(Les visuels imprimés sont en tête de l’article.)

Pour les infos pratiques :
Petit Petit Salon (3eme du nom) – 6, 7 et 8 mai
Hôtel des Vil-e-s, 55 avenue de l’Union soviétique
Clermont-Ferrand
Et là l’événement FB

:: ReSSaC ::

Images à rebours, souvenirs en retour, retours en image, d’instants, d’expos, stop.

Les Transversales #2, 29/03, 1er et 02/04, Crest :

panorama-expo


Bédothèque de Luxe #2, 07/04, Les Arts du Forez, St-Etienne :
(Un énorme merci à l’équipe, leur accueil chaleureux et enthousiaste)


Rencontre à la librairie L’Etrange Rendez-Vous, 08/04, St-Etienne :
(Merci à Gérard, le meilleur libraire du monde !)

NoUvEaU LiVrE :: L’InSuRGé « Et Le CoQ PeUt BiEn ChAnTeR »

L’INSURGÉ « Et le coq peut bien chanter »

Recueil d’exposition

Illustrations et textes réalisés entre décembre 2016 et février 2017, dans le cadre de la 2eme édition de la manifestation d’art contemporain « Les Transversales », organisée par l’association Officine et sur le thème de « l’Insurgé », les 31 mars, 1er et 2 avril 2017.

couverture

Livre 24 pages + couverture, 22×30cm. Entièrement sérigraphié
(pages intérieures 1 à 2 couleurs, couverture 1 couleur), 100 exemplaires numérotés.
Illustrations et textes : Aude Carbone.
Édition EpOx et BoTOx, mars 2017.
commander

Texte d’intention :

« Une culture qui ne serait pas une insurrection permanente de l’esprit,
ne serait qu’une industrie de plus »
Jean-Marie Domenach (L’Europe, le défi culturel – 1990)

***

Qu’est l’artiste qui s’insurge ?

Une farce. Ironique, absurde, décalée.
Une belle mascarade que cette insurrection. Et personne n’y échappe. À grand renfort de slogans et de grands mots, de grands maux, le carnaval bat son plein et la manifestation devient spectacle, amer défilé de revendications fades et dépossédées.
Mais les masques doivent tenir et le coq, rester fier !

Emmitouflés dans une couette de mauvaise fois, bordés d’ennui et de désœuvrement, les pantins se mutinent face à des épouvantails.Bonne conscience.
Et ces corps mutilés, à l’image de ces prises de position bancales, de ces parts de nous-même amputées, d’un libre arbitre vendu.
Hypocrite feu de paille.

Engourdi au creux de cocons douillets, futures tombes, où la suffisance de la consommation permanente, incessante et omnisciente annihile toute forme de rébellion, noyant le fond dans la forme, labellisant les idées, cotant les revendications en bourse, devenu vide de sens et insipide,
l’insurgé est -maintenant- un produit qu’il faut vendre.

Info ou intox ?
Regardez la télé, lisez donc le journal. Tout sera plus clair, prémâché et facile à digérer. Amalgame d’idées, d’images et de mots associés, collés ensemble, et qui s’indignent pour vendre du cliché : ce que nous attendons.
Moulins à vent pour d’autres révoltes frivoles.

Serais-je cet insurgé(e) ?…